Tuesday, September 25, 2012

RWANDA: LES SEPT DEMONS QUI MAINTIENNENT KAGAME AU POUVOIR


Par Theogene Rudasingwa
September 23, 2012

Je recommande à mes amis de prendre un total d'une heure et demie cette semaine à écouter TD Jakes parler de l'engagement. Ne vous inquiétez pas, il est prédicateur chrétien. Vous n'avez pas à être un croyant. L'engagement est la clé du succès dans tous les efforts de vie. Pour les Rwandais d'aujourd'hui, l'engageme
nt au changement est un grand effort enjeux.

Pour la quasi-totalité des Rwandais, nous savons combien de souffrances que nous traversons. Nous sommes une nation peureuse. Sur chaque colline, nous vivons dans la peur, la colère, la suspicion et incertain de l'avenir. Nous sommes dans les prisons au Rwanda. Nous sommes dans les prisons à Arusha, et même lorsque nous sommes libres, nous ne pouvons pas rentrer à la maison en tant que peuple libre. Nous sommes bannis en tant que réfugiés dans tous les coins du monde. Nous sommes silencieux par crainte de persécution si nous osons parler. Nous sommes des cibles d'assassinat dans tous les coins du monde. Nous sommes dans les jungles du Congo, combattant des guerres sans fin qui consomment les vies des jeunes rwandais et congolais pour qu’un dictateur puisse survivre plus longtemps. Nous sommes pauvres, et pourtant obligés de donner de l'argent pour le soi-disant Fond de Développement Agaciro (Agaciro Development Fund), à un dictateur qui pille et tue les Rwandais. Nous applaudissons pour le dictateur quand il nous voit, mais secrètement dans nos cœurs nous lui souhaitons mourir. Nous sommes beaucoup humiliés, vivant comme des citoyens de seconde classe dans le pays qui appartient à chacun de nous.

La révolution se fait pressante, car il y a beaucoup d’injustice et de souffrance humaine parmi nous Rwandais. La moisson est abondante. Mais les moissonneurs sont peu nombreux. Rien dans la vie ne se gagne gratuitement. Il faut neuf mois de grossesse, un travail pénible et toute une vie pour obtenir et élever un être humain utile. Les révolutions coutent très cher. L’atout numéro un pour une révolution, c'est l'engagement. Il a fallu un grand engagement de la part des rois du Rwanda pour bien assoir un system administratif sans discontinuité pendant plusieurs siècles. Même l'administration coloniale belge était entièrement engagée pour diriger le Rwanda pendant des décennies. Il a fallu plein d’engagement de la part du MDR pour porter et délivrer l’étendard de la révolution de 1959.Il a fallu beaucoup d’engagement de la part des organisateurs du coup d’état de 1973 pour instaurer le régime MRND qui a duré jusqu’en 1994. Il a fallu engagement pour le FPR à mener et gagner la guerre de 1994.

Quel est l’engagement que les Rwandais ont aujourd’hui pour gagner la révolution en cours et dont la mission principale est d’unir et guérir tous les rwandais? Quand vous parlez aux rwandais, ils disent qu’ils veulent un changement immédiate. Une solution rapide et pas couteuse, vous disent-ils. Nous passons énormément de temps sur internet et des médias sociaux échangeant des mots entre nous et avec le dangereux régime de Kigali. Nous sommes éparpillés dans les organisations qui sont assez faibles pour être manipulés, intimidés ou achetés par le régime. Beaucoup d'entre nous ne sont ni chaud ni froid. Ils ont un pied dans la révolution et l'autre dans le régime qui les traque. Les Hutus sont beaucoup marginalisés, mais ils rêvent qu'un jour, comme par magie, les numéros feront le miracle. Les Tutsi, otages croyant à tort que Kagame les représente, sont dans le déni, pensant que le monopole de l'armée, de l'intelligence, du gouvernement et de l'argent va sauver le régime pour toujours.

Régime de Kagamé est à son plus faible depuis 1994, avec peu de légitimité entre les Rwandais et de plus en plus isolé à l'étranger. C'est le temps de se mobiliser et de s'organiser, et de raccourcir l'agonie et la souffrance du peuple rwandais. Nous devons faire face et tuer les sept démons suivant qui consomment notre engagement à agir rapidement pour mettre fin pacifiquement au régime brutal de Kagame:

1. LA PEUR: La peur est l'arme la plus puissante dans les mains de Kagame et sa clique. Le moment où les Rwandais surmonteront la peur sera le moment le régime s'écroulera.

2. PROCRASTATION: les Rwandais savent ce qu'il faut faire et comment le faire, mais ils sont toujours pris au piège de croire que ce sera fait demain. Pourtant, une journée passée à tergiverser est une autre journée passée dans la misère. La paresse n'a jamais été un atout. Vous récoltez des résultats en relation directe avec le temps et l'effort que vous avez investi dans quelque chose.

3. ESPRITS ENGOUFRES DANS LE DENI ET LA TROMPERIE: Il y a encore parmi nous ceux qui croyons que nous pouvons restaurer le Royaume du Rwanda, les régimes du passé (MDR-Parmehutu, et le MRND) ou de prolonger le FPR pour toujours. Le passé est passé, et disparu à jamais. Le mieux qu'on puisse faire est de tirer des leçons pour nous aider à changer le présent et réinventer, ou ré-imaginer l'avenir dans lequel nous laissons derrière nous un mauvais passé que nous partageons tous, et de s'appuyer sur les aspects positifs partages de notre histoire.

4. EGOISME ET CUPIDITE : surtout de nous l'élite, ont tendance à penser que le monde tourne autour de nous et de notre famille immédiate. Nous sommes devenus les victimes de la gratification instantanée, sans penser à l'avenir de nos enfants et petits-enfants. Oui, nous avons les moyens de réparer nos voitures, l'hypothèque, les vacances d'été, et un mode de vie en rapport avec notre statut. Nous avons encore à réserver une partie de nos ressources à investir dans notre avenir commun. Ou, malheureusement, nous sommes «achetés» pour une plaque d'emplois et de l'argent. Nous sommes incités à "venir voir " " Le nouveau Rwanda " "où coulent le lait et le miel". Dans notre propre pays, nous sommes invités à venir voir, comme des visiteurs ou des étrangers. En particulier chez les Hutus, nous sommes devenus la génération des " Venez et voyez." Pour venir voir votre propriété, et que si vous tombez sur vos genoux, ils donneront de nouveau à vous ce qui vous appartient? Qu’enseignons-nous à nos enfants ? Qu'ils doivent se plier à la soumission si vous pouvez leur donner un emploi ou de la nourriture? Est-ce cela l’Agaciro, notre valeur?

5. LA MENTALITE, "ILS LE FERONT POUR NOUS" : Il y a une fausse croyance parmi nous que quelqu'un va le faire pour nous. Les Belges et les Français l'ont fait pour les Hutus, disent certains. D'autres disent que les Américains et les Britanniques l'ont fait pour les Tutsi. La véritable vérité est que les Belges, Français, Américains et les Britanniques se battent pour leurs intérêts. Les Rwandais doivent surveiller et défendre leurs intérêts avant tout. Personne d'autre ne le fera. Pour obtenir des amis qui soutiennent votre cause, vous devez prouver que vous méritez leur aide, vous le méritez et vous allez en faire bon usage. Mais vous devez prouver que vous êtes dans le siège du conducteur et que quoi qu'il arrive, avec ou sans leur aide, vous allez gagner de toute façon.

6. LE "NOUS vs EUX": le Rwanda est si précieux que très souvent nous voulons vivre seule sans l'autre. L'autre est l'ennemi. L'autre est le problème. L'autre est "inyangarwanda", les gars inciviques qui détestent le Rwanda. L'autre a tué mon peuple. Qui est saint parmi nous pour jeter la première pierre? Les rois? MDR-Parmehutu? MRND? FPR? Hutu? Tutsi? Nous ne pouvons pas réinventer le passé du Rwanda. Il est partagé, le bon et le mauvais. Nous pouvons, cependant, choisir d'écrire ensemble notre avenir. Nous devons faire preuve d'audace et de courage pour regarder les uns les autres à partir de l'autre point de vue, et de voir les zones où l'on peut se tenir debout et construire ensemble, brique par brique, un jour à la fois. Nous devons commencer là où nous vivons et travaillons. Nous devons tendre la main à l'autre. Je suis dans l'autre. L'autre est en moi.

7. CUPABILITE ET HONTE. Nous avons fait du tort à l'autre pendant trop longtemps que les démons de la culpabilité et la honte nous ont volé l'estime de soi. Nous parlons à voix basse, afin que nous ne soyons pas dénoncés comme des génocidaires, des Interahamwe, révisionnistes, ceux qui nient le génocide, les terroristes, etc. Sur internet, on écrit de manière anonyme afin que personne ne découvre qui nous sommes vraiment. Je connais personnellement des Rwandais exceptionnellement intelligents qui ne peuvent pas parler par peur de représailles de Kagame. On m'a dit qu'il ne pouvait pas être sur Radio Itahuka parce qu'ils (Kagame et al) relieraient son organisation avec les FDLR. Incroyable! Quelqu'un avec un doctorat (Ph.D). Nous allons là où nous ne devrions être pour acheter l'identité et l'acceptation. Maintenant, il y a des gens au Rwanda qui disent qu'ils ont "du sang tutsi" pour mettre pied dans la mafia qui règne sur le Rwanda. Il y des Tutsi qui, on m'a dit, prétendaient être Hutu pendant les régimes précédents. Nous sommes ce que nous sommes, un point. Nous devrions être très fiers de ce que nous sommes. Nous n'avons pas marchande avec Dieu de nous créer comme ceci ou comme cela. Nous sommes les fils et les filles fiers du Dieu vivant. Nous avons tous péché, mais nous refusons d'être tenus à la culpabilité et la honte.

Lorsque Kagame nous nargue avec ses escadrons de la mort armés de canons et des baïonnettes, nous devrions nous tenir carrément sur son visage, et comme l’adolescent David au géant Goliath, dire: " Qui est-ce philistin qui défie les armées du Dieu vivant ?” Nous construisons une armée puissante des Rwandais libre, armés de paix, de vérité et d'unité. Le géant doit bientôt tomber.

Maintenant, Rwandais prenez votre courage et tuer les démons de la culpabilité et de la honte, " nous vs eux", de l'égoïsme et de la cupidité," ils le feront pour nous" mentalité, la peur, la procrastination, le déni et la tromperie.

Nourrissez votre engagement. Tenez-vous debout, au travail ! Ou bien vous allez mourir dans l'humiliation et la misère, et condamner les générations futures à un héritage servitude.

Nous vaincrons!

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home