Wednesday, January 25, 2012

Les ressortissants rwandais au Sénégal s'expriment: Rapport Trévidic et Détention Illégale de Mme Victoire Ingabire Umuhoza

CONFERENCE DE PRESSE DU 25 JANVIER 2012
                      
DECLARATION

 
En date du 10 janvier 2012, les juges français Marc Trévidic et Nathalie Poux ont rendu publique le rapport des experts techniques (balistique, acoustique, etc.) mandatés  pour les éclairer sur la question de savoir d’où furent tirés les missiles qui, le 6 avril 1994, abattirent en vol l’avion du Président Habyarimana.

A la publication de ce rapport, Kigali, appuyé par une certaine presse, s’est empressé de désigner les extrémistes hutus d’être à l’origine de cet attentat alors que le rapport n’en dit rien.  Cependant, ce rapport a fait évoluer les choses en faisant reconnaître par les autorités rwandaises qui refusaient, jusqu’à présent, de l’accepter, que cet attentat est le véritable déclencheur du génocide de 1994. Un autre élément important révélé par ce rapport est l’identification avec précision du missile qui a frappé l’aéronef du Président Rwandais.

L’Union des Ressortissants Rwandais au Sénégal demande une enquête internationale neutre pour mettre en lumière les véritables auteurs de ce forfait. Nous prions les hommes et les femmes de bonne volonté et désireux de connaître la vérité de se joindre à nous pour réclamer cette enquête.

L’URRS profite de cette conférence de presse pour dénoncer, encore une fois, la détention illégale de Madame Victoire Ingabire Umuhoza, Présidente des Forces Démocratiques Unifiées (FDU-INKINGI). Madame Ingabire rentrée volontairement au pays le 16 janvier 2010, après 17ans d’exil, en vue d’implanter son parti dans le pays et se présenter aux élections présidentielles d’août 2010, s’est vue opposée, à chaque fois, une fin de non recevoir par les autorités rwandaises, malgré plusieurs demandes administratives et gracieuses d’autorisation. 

En détention depuis le 14 octobre 2010, Mme Ingabire est accusée fallacieusement par les autorités de Kigali de soutenir la rébellion, de divisionnisme et de négation du génocide, alors qu’en réalité, elle est emprisonnée pour des motifs politiques. Le procès qui s’était ouvert le 20 juin 2011, vient d’être reporté pour la énième fois au 13 février 2012.

L’URRS, demande au Président de la République Rwandaise, de profiter de la journée du 28 janvier (fête de la démocratie au Rwanda) pour libérer Madame Victoire INGABIRE UMUHOZA ainsi que tous les opposants politiques et les journalistes emprisonnés pour leurs opinions.

L’URRS, demande à la communauté internationale de veiller à ce que toute la lumière soit faite sur l’assassinat du Président Habyarimana en déterminant le tireur et le commanditaire de l’attentat.

Pour l’Union des Ressortissants Rwandais au Sénégal
Dr. Samuel HAKIZIMANA
Président

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home