Saturday, October 23, 2010

La prison dite “1930” a fini d’apprêter la chambre qui recevra madame Ingabire

Par Jean Bosco Gasasira
Le Journal Umuvugizi
22 Octobre 2010

Les nouvelles qui parviennent au journal Umuvugizi indiquent que la prison centrale de Kigali a reçu l’ordre de préparer la chambre où sera enfermée , isolée, madame Ingabire victoire Umuhoza . Il est prévue qu’elle y subisse des forts mauvais traitements et qu’elle va connaître de grands soucis car enfermée seule.

Les nouvelles qui parviennent au journal Umuvugizi en provenance des services de sécurité du président Kagame nous indiquent par ailleurs que cette dame pourrait être sujet de graves maltraitances qui , selon nos informateurs , pourraient être de la même ampleur que celles qu’a subies l’ancien président Bizimungu quand il était dans cette prison dite « 1930 » et qu’il a quitté en état de surdité.

D’autres nouvelles indiquent que le procès de madame Ingabire a déjà été finalisé de telle sorte qu’elle pourrait comparaître devant le tribunal dès la semaine prochaine , et la possibilité de libération provisoire telle que prévue par la loi ne sera pas possible , car les tribunaux auraient déjà reçu les ordres par les services de renseignement qu’ils ne doivent pas la libérer , soi-disant à cause de la gravité des faits qui lui est reprochés, et cet aspect servira également à lui infliger un emprisonnement à perpétuité.

Les autres nouvelles que nous avons pu avoir et que les juges ont reçu l’ordre de ne pas trop tenir compte des aspects légaux, car le co-accusé d’Ingabire est le même qui temoigne contre elle. D’habitude il n’est pas permis qu’un témoin soit en même temps co-accusé, mais les nouvelles qui nous parviennent indiquent que les hommes de loi de Kagame , même s’ils sont au courant de ce fait , devront l’ignorer pour des raisons politiques et d’ordres venus d’en haut.

Les nouvelles indiquent que ces services , spécialement les renseignements militaires ont reçu l’ordre de trouver (fabriquer) d’autres témoins du FDLR et du parti de Victoire Ingabire (FDU-Inkingi) qui pourront aider l’accusation à charger de mensonges cette politicienne afin de montrer aux étrangers et aux rwandais que cette dame avait pour but de perturber la tranquillité du pays et ainsi pouvoir la maltraiter et l’éliminer politiquement.

Note:
Cet article est une traduction libre du texte original en Kinyarwanda. Seule la version en Kinyarwanda fait foi. 

Source:
Democracy Human Rights Group

Articles portant sur le même sujet:
Plan d’Elimination d’Ingabire Victoire par les Services Secrets Rwandais

LA DÉTENTION POUR DES MOTIFS POLITIQUES DE Mme VICTOIRE INGABIRE CONTINUE. AUJOURD'HUI C’EST SON 7ème JOUR EN PRISON

Rencontre avec la fille de Victoire Ingabire

Rwanda : opposition, Western Union et terrorisme

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home